Les métiers du futur

2030 : QUELS METIERS D’AVENIR NOS ENFANTS EXERCERONT-ILS ?

D’ici 2030, des millions d’emplois devraient disparaître au profit de métiers qui n’existent pas encore. Quels types de jobs feront nos enfants ?

Selon une étude du cabinet McKinsey publiée récemment, d’ici 2030, 800 millions d’emplois vont disparaître dans le monde au profit des innovations technologiques.

Selon un rapport de Dell et « l’Institut pour le Futur » (think tank californien), 85 % des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. Si ce chiffre peut sembler totalement ahurissant, il s’explique finalement assez bien. Il n’y a qu’à regarder autour de nous. « Influenceurs », « UX designers », « Community managers », « SEM managers ».

Autant de jobs qui n’existaient pas il y a encore quelques années. Et cette tendance n’est pas près de s’arrêter. En cause : l’essor du numérique comme la robotique, l’intelligence artificielle ou encore la réalité virtuelle. Mais les nouvelles technologies ne seront pas l’unique raison d’un changement de paradigme. La cause environnementale et l’évolution des comportements par rapport au monde du travail seront également de la partie.

Quel avenir pour nos enfants ? Quelles activités professionnelles vont-ils exercer ? Quelles sont les formations en devenir ? On va essayer de le découvrir ensemble !

Quels métiers pour les petits génies du numérique ?

D’après le cabinet Gartner, l’IA sera responsable de 85 % des interactions clients dès l’année prochaine.

Les évolutions technologiques sont de plus en plus marquées. Les plus grands spécialistes s’accordent à dire que nous sommes actuellement dans la deuxième phase du développement numérique : celle de l’intelligence artificielle. Il s’agit d’un secteur en croissance qui recrute de plus en plus.

Largement exposée dans l’actualité, cette solution technologique est non seulement capable d’interpréter des données, mais également d’apporter des solutions à la manière des êtres humains. Les IA les plus connues, comme Siri ou Alexa, sont sans doute déjà dans vos habitations et vous aident au quotidien. Nombreux redoutent alors cette apparition technologique de peur d’être espionnés ou de tout simplement perdre leur travail. D’après le cabinet Gartner, l’IA sera responsable de 85 % des interactions clients dès l’année prochaine.

L’émergence de la troisième phase de la transformation numérique renforcera cette inquiétude auprès des consommateurs. Les chercheurs sont actuellement en train de travailler sur des êtres humains virtuels, autrement dit, des robots humanoïdes surdoués. Mais demain, les emplois du numérique seront aussi ceux qui nécessiteront les expertises les plus pointues. Il faut donc inévitablement s’attendre à une recrudescence des jobs et postes à pourvoir dans l’informatique :

  • Data Analyst : il extrait les insights utilisateurs de montagnes de données récoltées par les machines lorsque l’on surfe sur Internet. Ces insights lui permettent d’en savoir un peu plus sur les clients et ainsi d’aider les entreprises à optimiser le ciblage de leurs offres. D’après Burning Glass Technologie, le nombre de personnes issues de cette profession devrait déjà augmenter de 28 % d’ici à 2020.
  • Psydesigner : cette nouvelle profession est à mi-chemin entre un ingénieur et un psychologue. Elle consistera à donner aux assistants virtuels des traits de personnalité proches de l’humain. Le but ? Rendre les données les plus intelligibles possibles.
  • Éthicien : les craintes liées à l’IA et à la robotisation sont nombreuses et fondées. L’éthicien aura pour rôle de définir des règles algorithmiques afin que ces nouveaux humanoïdes restent éthiques et non dangereux pour l’être humain. L’éthicien apportera un complément anthropologique, philosophique et psychologique aux stratégies marketing.

Le monde du web, du digital et du numérique est en pleine évolution. Ces nouveaux métiers imposent des compétences toujours plus précises. Il y a donc de grandes chances que nos enfants deviennent des petits génies du développement informatique !

Attendons 2030 pour avoir la réponse. D’ici là, ASKO ETUDE vous accompagne dans votre projet d’étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.