MASTER INTERVENTION ET DEVELOPPEMENT SOCIAL PARCOURS DIRECTION D’ORGANISATION SOCIALE

Niveau de formation: .
Domaine de formation: .

Durée: 2 ans Réf: 4242

Je postule

OBJECTIFS

Le Master Intervention et développement social parcours Direction d’organisation sociale vise à :

– acquérir et/ou développer les compétences et les connaissances sur la pratique de direction.

– développer les capacités de réflexion et d’analyse liées à la fonction de direction dans une perspective de management stratégique d’un établissement ou d’un service du secteur à l’aide de nouveaux outils théoriques notamment.

– assurer la qualification de niveau II est aujourd’hui indispensable compte tenu des évolutions notoires de l’action et de la réglementation sociale et médico-sociale.

Les + de la formation

S’agissant de la formation continue et de l’apprentissage, l’apport du monde socioprofessionnel s’avère essentiel pour permettre d’accompagner la professionnalisation continue des acteurs. Il résulte de ce partenariat un projet pédagogique dont l’ambition est d’accompagner chez les apprenants l’émergence progressive d’un praticien réflexif, c’est-à -dire d’un professionnel expérimenté, mais capable d’un questionnement continu sur ses pratiques et sa posture. L’émergence d’un praticien réflexif exige en effet un accompagnement pédagogique marqué par l’alliance étroite entre la théorie et la pratique, l’action et la réflexion. Le modèle pédagogique qui en découle est la formation professionnelle d’acteurs à et par la recherche. Mais l’apprentissage à et par la recherche doit s’appuyer sur l’expérience des apprenants, la connaissance des mondes professionnels.

Le partenariat se traduit concrètement par un accompagnement privilégiant une pédagogie de l’expérience, l’analyse de pratiques et le développement d’ateliers de praxéologie. Il aboutit notamment en fin de formation à la production d’un mémoire universitaire à visée professionnelle mobilisant des compétences en recherche-action.

COMPETENCE(S) VISEE(S)

Les compétences attendues sont celles liées à l’accès et à l’exercice de fonctions transversales d’expertise et de direction dans le domaine de l’intervention sociale et du développement de projets sur les territoires :

– connaitre l’environnement politique, économique et social dans lequel se situe la structure ou le projet ;

– maitriser le contexte et l’environnement professionnels ;

– maitriser les outils et la culture professionnels du secteur ;

– manager et conduire des projets ;

– comprendre et se positionner au sein des organisations ;

– concevoir et analyser un projet, un dispositif, une organisation ; -maitriser l’ingénierie des secteurs professionnels concernés.

Il s’agit de permettre à des cadres ou de futurs cadres de se former et d’être capables de s’adapter à des environnements professionnels aujourd’hui marqués par la complexité (des problématiques sociales, culturelles, économiques, des dispositifs, des partenariats….) mais aussi à des environnements incertains, très peu stables, traversés par des mouvements de plus en plus rapides.

POURSUITES D’ETUDES

Les étudiants et les professionnels ont la possibilité de s’inscrire en doctorat pour poursuivre une thèse.

DEBOUCHES PROFESSIONNELS

Directeur(trice) d’établissement ou de structure social(e) ou médico-social(e)

Directeur(trice) adjoint(e)

Directeur(trice) d’association

ENVIRONNEMENT DE RECHERCHE

La Master Intervention et développement social est adossé au Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Educatives et des pratiques Sociales (LIRTES), unité de recherche à laquelle est affiliée la quasi-totalité des enseignants titulaires de l’UFR.

Ainsi les diverses recherches menées par ces enseignants-chercheurs participent à la qualité des enseignements en offrant aux étudiants et stagiaires une diversité de situations d’apprentissages scientifiques et méthodologiques. Compte tenu de l’intitulé du Master, une étroite articulation sera pensée entre les différents parcours du master et l’axe 3 du LIRTES  » Acteurs, dispositifs, institutions de l’éducation, de la formation et du travail : approches comparées ». En particulier, la formation est construite en fonction des quatre dimensions stratégiques de l’axe :

• les processus de construction des problèmes sociaux et des politiques publiques afférentes ;

• la part prise par les institutions et les groupes professionnels en tant qu’acteurs intermédiaires ;

• les registres d’action des publics-cibles individuels et collectifs ;

• le territoire comme espace du politique, lieu de vie et de transaction.

Postuler via Asko étude (askoetude) :

https://askoetude.com/account/register