Master Droit Public

Niveau de formation: .

Durée: 2 ans Réf:

Je postule

Description et Objectifs

Les objectifs de la formation :

–          Maitriser les aspects juridiques et financiers de la gestion publique.

–          Acquérir les connaissances permettant une bonne intégration dans le secteur public ou para public et dans les entreprises délégataires de services publics ou de conseil.

–         Se préparer aux concours administratifs nécessitant une formation de haut niveau en droit public.

–          

Les compétences acquises :

–         La maitrise des connaissances permettant la préparation et le suivi des dossiers nécessitant une très bonne connaissance du droit administratif et en particulier du droit de la responsabilité administrative, de la gestion des services publics, du droit des marchés publics, de celui du contentieux administratif.

–         La connaissance des techniques nécessaires à la prise de décision dans le domaine de la gestion des ressources humaines.

–         La connaissance de la pratique du droit budgétaire, du droit de la comptabilité publique et du controle de gestion.

–         La connaissance des modalités de préparation et de suivi des dossiers de financement des projets publics.

 

Métiers visés

Les compétences acquises et développées dans le cadre du Master mention Droit public offrent un large éventail de débouchés professionnels. Les étudiants diplomés ont ainsi vocation à trouver des emplois dans les grands types d’organisations suivantes :

–         Les services de l’Etat,

–         Les collectivités territoriales et leurs groupements (communautés de communes, communautés d’agglomération…),

–         Les établissements publics,

–         Les sociétés d’économie mixte,

–         Les sociétés publiques locales,

–         Les entreprises privées en relation avec les organisations publiques (entreprises de travaux publics, fournisseurs, prestataires de service, bureaux d’étude, de conseil …),

–         Les délégataires de service public,

–          Les cabinets d’avocats, pour peu que ces étudiants aient décidé d’intégrer le barreau après leurs études ou même le corps de conseillers des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel…