Master Administration et échanges internationaux parcours Management des PME/ETI et transformation digitale

Niveau de formation: .

Durée: 2 ans Réf:

Je postule

Objectifs

La formation s’efforce de répondre à un triple besoin, caractéristique de la situation des petites et moyennes entreprises françaises face à leurs concurrentes dans la mondialisation.

Le premier correspond au souci d’un grand nombre de dirigeants d’entreprises qui, afin d’assurer la pérennité de leur établissement, doivent s’entourer de jeunes cadres polyvalents, maitrisant l’ensemble des techniques de gestion et disposant également d’une solide connaissance du terrain.

Le deuxième touche les « grandes PME », voulant évoluer vers un niveau « d’entreprise de taille intermédiaire » sur le modèle allemand, qui doivent disposer de cadres capables de prendre en charge de grands départements de l’entreprise: commercial, financier, export…

Enfin il faut préparer le nombre de plus en plus important de cadres qui ont déjà exercé des responsabilités et souhaitent créer leur propre entreprise.

 

Les + de la formation

Si l’on voulait résumer en trois mots cette formation on retiendrait : polyvalence, professionnalisation et mondialisation.

Polyvalence : ce Master a pour vocation de former des jeunes à la gestion des PMEs dans tous les domaines dont un responsable de PME a besoin, tels que le droit des affaires, la comptabilité/gestion, la finance, le marketing, la communication, le management.

Professionnalisation : grà¢ce aux nombreux stages obligatoires (4 à 6 mois en M1 et 5 à 6 mois en M2), l’étudiant est très rapidement opérationnel. Ceci est renforcé par une pédagogie fondée principalement sur les études de cas qui permettent à l’étudiant de se mettre en situation.

Mondialisation : la formation met l’accent à la fois sur le renforcement de l’apprentissage des langues étrangères (deux au moins obligatoires) et sur l’aspect international de l’économie et des marchés sur lesquels une PME est appelée à évoluer et à se développer.

 

Compétence(s) visée(s)

– Identifier les opportunités et les moyens de création de valeur pour une PME dans un contexte international.

– Concevoir, piloter et évaluer des processus entrepreneuriaux à l’international.

– Gérer les risques géopolitiques, financiers et sociaux des opportunités de créations, reprise/transmissions et développement d’entreprises. Analyser les avantages et les risques d’un transfert de ressources organisationnelles, technologiques et financières.

– Maitriser les techniques de gestion d’entreprise et les adapter au contexte international ou local.

– Prendre en charge de grands départements d’une entreprise: commercial, financier, export.

– Planifier le déploiement de la stratégie, la mettre en Å“uvre et en controler l’application.

– Mobiliser en interne et en externe les ressources humaines nécessaires à un démarrage d’activité.

– Conduire des changements organisationnels dans un contexte multiculturel, mondialisé et en forte évolution sur les plans technologique, réglementaire et financier.

 

Débouchés professionnels

A l’issue de leur formation, et notamment après de 9 à 12 mois de stage passés en entreprise sur 2 ans, les étudiants ont acquis un savoir-faire, une adaptabilité et un langage qui les rendent presque immédiatement opérationnels et donc très attractifs sur le marché du travail.

Ils entrent en milieux financiers (banques, sociétés financières) , et dans des entreprises moyennes ou grandes (controleurs de gestions, crédit-managers, responsables de secteurs de ventes, responsables export) ; un certain nombre intègrent chaque année des PME o๠ils sont chargés de seconder les dirigeants / fondateurs dans de nombreux domaines, notamment dans l’utilisation des NTIC. En outre, le nombre important de départs à la retraite dans les prochaines années, devrait conduire à une accélération du nombre de reprises / transmissions d’entreprise, véritable opportunité pour les jeunes créateurs.

Les principaux débouchés sont : cadres d’entreprises PME PMI ; cadres de sociétés auxiliaires du commerce extérieur pour les PME-PMI ; personnels des postes d’expansion économique à l’étranger et en France ; personnels des organismes consulaires et collectivités locales chargés du développement des PME-PMI ; personnels des organismes publics et semi publics de promotion des PME-PMI ; cadres dans les services PME-PMI des banques ; consultants orientés vers les entreprises PME -PMI.

 

Postuler via Asko étude (askoetude) :

    https://askoetude.com/account/register