Etudiez au Grèce : Toutes les informations pour étudier au Grèce

Pays : Europe et Grèce.

PAYS : GRECE

Avec un patrimoine culturel tel que le sien, la Grèce attire de nombreux étudiants étrangers. Le berceau de la civilisation occidentale offre un système d’enseignement caractérisé par une organisation simple : universitaire, ou technologique. Etudier en Grèce, c’est avoir la possibilité d’apprendre dans un environnement créatif, marqué par des milliers d’années d’histoire d’apprentissage, à commencer par les premiers philosophes de l’occident.

En Grèce, deux villes accueillent plus de 60% des étudiants grecs : Athènes et Thessalonique. L’Etat a le monopole de l’enseignement supérieur qui est placé sous l’autorité du Ministère de l’Education Nationale et des Cultes.

L’enseignement supérieur en Grèce comprend deux systèmes distincts :

– L’enseignement universitaire est dispensé dans les universités (Anotera Ekpedeftika Idrymata A.E.I.), les écoles polytechniques (Polytechnia), l’école supérieure des beaux-arts et l’université grecque d’enseignement à distance (EAP).

Il existe en Grèce 20 universités qui ont pour mission d’assurer une formation théorique et globale de haut niveau. L’année universitaire est divisée en deux semestres et commence en septembre et se termine fin juillet.

La recherche scientifique et technologique est assez limitée en Grèce, mais elle est reconnue dans le domaine universitaire : dans les technologies de l’information et de la communication, l’énergie, les matériaux et les technologies de l’industrie, les sciences du vivant et la biotechnologie, en particulier.

– L’enseignement technologique est dispensé dans les 14 Instituts d’Enseignement Technologique (Technologika Ekpedeftika Idymata – TEI -) que possède le pays.

Ceux-ci ont pour mission de dispenser une formation davantage orientée vers la pratique qu’à l’Université.

Tous ces instituts comprennent au moins une faculté d’économie et de gestion et une faculté des applications technologiques.

Il existe aussi dans celui d’Athènes, une faculté d’arts graphiques et d’études artistiques. Presque la moitié des étudiants sont inscrits en TEI.

Cursus et Diplômes :

Le cursus universitaire délivre les titres d’études suivants:

Le Ptychion: C’est le titre du premier grade universitaire obtenu dans une discipline donnée.

Il est remis au bout de 4 ans en Lettres, Sciences Humaines, Exactes et Naturelles, Droit, Sciences Politiques et Sciences Economiques et après 5 ans dans les disciplines suivantes : Architecture, Sciences de l’Ingénieur, Etudes Vétérinaires, Agricoles et Agronomiques. En ce qui concerne la Médecine, le Ptychion est délivré après six années d’études.

Metaptychiakon : diplôme intermédiaire entre le Ptychion et le Didaktorikon, il constitue la première étape vers des études doctorales, obligatoire dans certaines spécialités.

Diplomatouchos Michanikos : titre d’ingénieur délivré au bout de 5 ans d’études.

Didaktorikon : diplôme universitaire obtenu après 6, 7 ans d’études ou plus.

Quant à l’enseignement supérieur technique (TEI), il est sanctionné par le «Diplôme des TEI» qui s’obtient après 6 semestres d’études et 6 mois de stage.

Quelques formations réputées :

Archéologie : Universités d’Athènes et de Thessalonique.

Ingénierie : Ecole Polytechnique d’Athènes.

Lettres : Université de Thessalonique

Sciences Economiques : ASSOE d’Athènes.

Informatique : Université de Patras.

Physique : Université de Crète.

PROCEDURE D’ADMISSION AU SEIN D’UNE ECOLE

L’admission dans un établissement grec est soumise à un numerus clausus fixé annuellement par chaque catégorie d’établissements.

Le nombre de place fixé pour chaque établissement (numerus clausus) comporte généralement un quota réservé aux étudiants étrangers. L’admission est tributaire aussi de l’aptitude linguistique.

En effet, tous les étudiants étrangers doivent être en possession du certificat de langue grecque pour être admis à l’université. Cette attestation n’est pas nécessaire pour ceux qui ont obtenu l’Apolytirio dans un lycée grec.

L’admission des étudiants étrangers dans un établissement d’enseignement supérieur grec relève de la décision ministérielle S.151/200.49/B6/le 20.02.07 (FEK27b/01.03.07), qui prévoit plusieurs types de candidats, dont les personnes étrangères ou “allogènes”.

Pour qu’un candidat soit intégré dans cette dernière catégorie, il faut que lui-même ainsi que ses deux parents ne soient pas grecs.

Ceux qui remplissent cette condition doivent se présenter au Ministère de l’Education Nationale, à la section des examens d’admission entre le 20 et le 30 juillet, avec les pièces prévues. Ils devront alors compléter la demande comprenant une fiche mécanographique, les facultés ainsi que les sections qu’ils souhaitent intégrer.

• A noter : Les pièces justificatives sont présentées par le candidat lui-même, ou par une personne autorisée. Celui-ci doit être muni de son passeport ou permis de séjour, afin que sa présence légale en Grèce soit prouvée.

Au cas où l’étudiant ne se serait pas déplacé lui-même, la personne autorisée à venir en son nom doit fournir une déclaration sur l’honneur attestant que le candidat se trouve à l’étranger. A défaut, une copie du passeport (ou permis de séjour) si celui-ci se trouve légalement en Grèce.

Les pièces justificatives sont les suivantes :

– Demande – fiche mécanographique du candidat (une photographie d’identité).

– Titre de fin des études secondaires.

– Attestation de la notation générale moyenne de son “Apolytirio” (baccalauréat) délivrée par le Ministère de l’Education, ou par l’autorité éducative compétente dans son pays d’origine, voire par l’Ambassade de son pays en Grèce (la notation générale varie entre 0 et 30).

– Attestation certifiant la nationalité et l’origine du candidat, ainsi que celle de ses parents.

– Attestation de l’autorité compétente du pays du candidat certifiant que le titre des études lui offre le droit de s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur dudit pays.

– Attestation sur l’honneur certifiant que le candidat n’est pas diplômé d’un établissement d’enseignement supérieur en Grèce, et qu’il n’est pas admis dans une faculté ou une section d’enseignement supérieur grecque depuis 1997 ou antérieurement.

Toutes les pièces justificatives délivrées doivent être :

– Certifiées pour la légalisation de la signature du signataire par l’Autorité diplomatique de Grèce à l’étranger, ou par l’autorité diplomatique du pays concerné en Grèce, avec la certification du Ministère des Affaires Etrangères de Grèce.

– Traduites par l’autorité diplomatique de Grèce à l’étranger ou par le Ministère des Affaires Etrangères Grec.

Surtout, les pièces justificatives délivrées par les écoles étrangères en Grèce, doivent être certifiées par la Direction de l’Enseignement secondaire à laquelle est soumise ladite école.

L’inscription :

La sélection des candidats qui seront admis à accéder aux Facultés et Départements universitaires est faite sur décision du Ministre de l’Education Nationale. Les établissements dans lesquels ils seront inscrits sont ceux qui ont été déclarés sur la fiche mécanographique. Dès que la demande est acceptée par le Ministère de l’Education, l’étudiant s’inscrit directement à l’université choisie.

Pour qu’un candidat soit inscrit dans une Faculté ou une Section, il doit subir un examen sanitaire. Par ailleurs, les étrangers admis dans un établissement d’enseignement supérieur grec, doivent payer des droits de scolarité qui couvrent une partie des dépenses de fréquentation et de livres donnés.

Il est permis aux étudiants qui ne disposent pas de ressources suffisantes – et qui furent distingués par leur assiduité et leur comportement – d’obtenir une exemption de ces droits de scolarité.

PROCEDURE D’IMMIGRATION ETUDIANTE

Pour faire une demande de visa, les papiers nécessaires concernant les étudiants et/ou les mineurs sont les suivants :

– Passeport en cours de validité et photocopie des trois premières pages du passeport.

– Un engagement de prise en charge et une preuve de solvabilité du garant au Maroc.

– Un certificat de scolarité ou d’inscription universitaire (ou carte d’étudiant).

– Assurance médicale et de rapatriement.

– Certificat d’aptitude médicale et Test HIV.

– Casier judiciaire.

Le permis de séjour pour tout candidat non ressortissant de l’Union Européenne est délivré par le Service Hellénique compétent (Centre des Etrangers).

Par ailleurs, il faut au préalable avoir été admis au sein d’un établissement d’enseignement supérieur pour en faire la demande.

• A noter : Le permis de séjour n’est pas délivré à un étranger qui change de section ou de faculté pour la seconde fois. La législation hellénique autorise en effet un seul changement de filière au cours de l’année d’apprentissage du Grec, ou lors de la première année d’études au sein de la faculté ou section où le candidat a été initialement choisi.

COÛT DE LA VIE: GRÈCE

Le logement :

Les résidences universitaires offrent des loyers raisonnables. Le loyer varie entre 60 et 110 euros par mois. La demande d’admission doit être déposée au N.Y.F. (126, Sygrou, 17610 Athènes ; Tél.: 0030 1 9215271, Fax: 0030 1 9217103) du 15 mai au 15 juin. En Grèce, cet organisme est compétent pour les questions de logement des étudiants étrangers. Le prix moyen de location d’un appartement est d’environ 180 Euros. Les loyers à Athènes sont plus élevés. Pour trouver un logement, il faut consulter les petites annonces dans la presse quotidienne.

By AskoEtude