Etudiez au Canada : Toutes les informations pour étudier au Canada

Pays : Amérique et Canada.

PAYS CANADA

Destination de choix, le Canada est un pays qui possède l’un des meilleurs systèmes d’enseignement au monde. Une multitude d’offres de formation de grande qualité y sont proposées, en anglais ou en français, selon la région choisie. Chaque année, ce sont plus de 130 000 étudiants internationaux qui choisissent d’y poursuivre leur cursus. Attention cependant, les conditions d’entrée et d’admission sont très règlementées par l’immigration canadienne.

Pour étudier au Canada, il est important de vous informer correctement et de prévoir au moins huit mois pour planifier votre projet.

Etudes générales : un permis d’études n’est généralement pas accordé pour poursuivre des cours qui ne conduisent pas à un diplôme reconnu.

Etudes collégiales : selon la province, l’école secondaire se termine en 11ème ou en 12ème année et mène à l’université ou au collège, et dans la province du Québec au collège d’enseignement général et professionnel (C.E.G.E.P.). Le niveau collégial propose un enseignement en français ou en anglais dépendamment de l’institution d’enseignement.

Les collèges offrent une gamme de programmes d’enseignement dans un éventail de domaines techniques et professionnels, notamment : les affaires, l’agriculture et l’agroalimentaire, la santé, les services sociaux, la radiodiffusion et le journalisme, la gestion de l’accueil, le design, la technologie, les sciences, la technologie de l’information, le génie, l’environnement, les langues et les arts.

Les programmes d’études peuvent avoir une durée de quelques mois à quatre ans et peuvent aussi offrir des placements professionnels dans le cadre de stages ou d’enseignement coopératif. Les diplômes d’études appliquées ressemblent aux baccalauréats universitaires, mais avec une concentration appliquée dans un domaine particulier, comme : un baccalauréat en technologie appliquée du dessin industriel, un baccalauréat des affaires appliquées en commerce électronique, un baccalauréat en technologie appliquée des sciences et de la gestion de la construction.

Les certificats et diplômes d’études universitaires supérieures sont plus spécialisés et axés sur la réalité actuelle des pratiques au sein de l’industrie. Ces programmes offrent une variété de spécialisations qui peuvent inclure les technologies de la génétique, les énergies renouvelables, l’entrepreneuriat, l’infographie en 3D, la conception de jeux électroniques, la gestion de l’information sur la santé, la gestion de la sécurité des réseaux et encore plus. Un diplôme universitaire ou collégial est un prérequis pour l’Admission à un programme d’études universitaires supérieures.

Les doubles diplômes entre universités et collèges offrent 2 années au collège et 2 années à l’université. Ces programmes sont plus appliqués et pratiques avec des occasions de stage au sein de l’industrie pendant les études collégiales.

Etudes universitaires : excepté un petit nombre d’établissements spécialisés, toutes les universités offrent un programme de 1er cycle en sciences humaines ou sociales et sciences physiques et appliquées.

Toutefois, les programmes professionnels tels que le droit, l’architecture, l’ingénierie et le journalisme, ainsi que les études de maîtrise et de doctorat ne sont pas offerts partout. Les facultés de médecine ne peuvent accepter qu’un nombre très limité d’étudiants, qu’elles choisissent sur une base d’excellence. Quelques écoles de médecine offrent des places limitées à des étudiants internationaux. L’Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) publie tous les ans un rapport intitulé Conditions d’admission des facultés de médecine du Canada, qui présente des renseignements détaillés sur le processus et les conditions d’admission de chacune des facultés de médecine du Canada.

Durée de l’année universitaire et collégiale :

L’année universitaire et collégiale dure généralement neuf mois, de septembre à mai. Quelques universités commencent les cours en janvier (session d’hiver).

Beaucoup d’établissements offrent aussi un nombre restreint de cours et de programmes spéciaux pendant le trimestre d’été.

Reconnaissance des diplômes canadiens :

Les étudiants doivent s’informer, avant d’entreprendre un programme d’études, auprès du Ministère marocain, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique (Division des Equivalences des diplômes et du Contentieux) de la reconnaissance par le Maroc du diplôme canadien qu’ils recherchent.

Conditions d’admission et d’inscription :

Chaque université, école technique, collège d’enseignement général et professionnel ou collège communautaire canadien fixe ses propres règlements en matière d’admission et évalue individuellement les dossiers des candidats.

Dans un collège :

a) Les collèges d’enseignement général et professionnel (C.E.G.E.P.) du Québec :

Certains collèges (C.E.G.E.P.), même s’ils restent autonomes sur le plan de leur fonctionnement, mettent leurs efforts en commun sur le plan de l’admission. C’est le cas notamment pour une trentaine d’institutions de niveau collégial pour lesquelles trois services régionaux d’admission expédient les documents nécessaires aux demandes d’admission, et reçoivent et vérifient les demandes. Les collèges participants déterminent les politiques d’admission, analysent les demandes et décident de l’admission des étudiants.

* Service régional d’admission du Montréal métropolitain : C.P. 70 Succursale Bourassa – Montréal (Québec) – H2C 3E7 – CANADA

* Service régional d’admission de Québec : C.P. 9670 – Sainte Foy (Québec) – G1V 4C2 CANADA. (note : ce service couvre la ville de Québec et ses environs).

* Service d’admission des collèges de la région du Saguenay Lac St-Jean :

218 rue Gilbert – Jonquière Arvida (Québec) – G7S 4R8 – CANADA

Il est suggéré de visiter les sites web des institutions et de ne pas se limiter à écrire à l’adresse postale

b) Les autres collèges canadiens :

La liste des autres collèges est disponible à partir du site Internet de l’Ambassade (www.educationau-incanada.ca). Pour obtenir des renseignements, l’étudiant doit contacter directement le collège choisi.

Dates limites d’inscription :

Généralement le 1er mars pour la session d’automne et le 1er novembre pour la session d’hiver.

Frais de scolarité :

Les frais de scolarité varient entre 5 500 $ et 15 000 $ par an.

Les droits de scolarité varient d’un établissement à l’autre, vous devez contacter l’établissement de votre choix pour connaître le montant des frais de scolarité.

Le calculateur du coût des études proposé à l’adresse :

www.educationau-incanada.ca pourra vous aider à préciser le montant dont vous auriez besoin pour un programme et un établissement déterminés.

– Frais de séjour : Entre 10 000 $ et 15 000 $ par personne et par an.

Dans une université canadienne :

Pour obtenir les formulaires, il faut écrire au bureau du registraire de l’université choisie, sauf en Ontario, où il faut s’adresser au centre de demandes d’admission aux universités de l’Ontario (www.centre.ouac.on.ca). Les détails concernant les programmes de 1er cycle (conditions d’admission, formalités d’admission, frais de scolarité et autres frais de l’université) sont disponibles auprès du bureau du registraire de l’université en question ou via le site Internet de l’Association des Universités et collèges du Canada (www.aucc.ca).

Concernant les programmes de 2ème et 3ème cycles (les formalités, les possibilités de recherche, conditions d’admission et autres) les étudiants doivent s’adresser au bureau du Doyen des études supérieures des universités qui les intéressent en précisant le domaine d’études envisagé.

Les universités peuvent demander à l’étudiant de fournir un dossier scolaire détaillé avec copies conformes des relevés de notes officiels qu’il a obtenus dans d’autres universités ou établissements d’enseignement postsecondaires.

L’établissement peut demander que les documents soient traduits en anglais ou en français par un traducteur assermenté.

Dates limites d’inscription :

Généralement le 1er mars pour la session d’automne et le 1er novembre pour la session d’hiver.

Exigences linguistiques :

Le Canada a deux langues officielles, le français et l’anglais. La connaissance de l’une de ces deux langues est obligatoire pour suivre les cours. Il existe des universités de langue anglaise ou de langue française, et un petit nombre d’institutions bilingues (voir liste). Chaque établissement établit ses propres exigences linguistiques (Renseignements auprès du registraire de ces écoles). L’épreuve d’anglais la plus fréquente est le «T.O.E.F.L.» (Test Of English as a Foreign Language). Il n’existe pas d’examen normalisé de français pour les étudiants étrangers qui s’inscrivent dans une université canadienne de langue française en vue d’obtenir un diplôme. Ces universités évaluent les compétences linguistiques de chaque candidat et peuvent demander de passer un test écrit.

PROCEDURE D’ADMISSION AU SEIN D’UNE ECOLE

Les équivalences de diplômes au Canada

Pour accéder aux études universitaires au Canada hors programme d’échange, vous devez être diplômé du bac pour entrer en première année. Certaines universités demandent un minimum de 12/20 de moyenne. Si vous comptez effectuer votre master dans une université canadienne, il vous faut au minimum un bac+3.

Juridiquement, il n’existe aucune équivalence entre les diplômes canadiens et les diplômes de plusieurs autres pays. Si vous désirez savoir ce que vaut votre diplôme aux yeux des universités canadiennes, le Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux vous donnera tous les renseignements.

Les tests de langue pour étudier au Canada

Si vous souhaitez vous inscrire dans une université anglophone, vous devez nécessairement prouver votre niveau d’anglais. Pas d’inquiétude, on ne vous demande pas d’être bilingue, mais d’avoir un niveau en langue minimum. Pour cela, vous devez passer un test de langue et obtenir le nombre minimum de points requis par l’université qui vous intéresse. En général, on vous demande de passer le TOEFL iTP, le TOEFL iBT, ou l’IELTS. Le score requis pour les étudiants étrangers est indiqué sur le site internet de chaque université.

Dans le cas d’un échange universitaire, certaines universités acceptent une simple attestation de votre niveau d’anglais signée par un ou plusieurs de vos professeurs. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du service des relations internationales de votre fac !

PROCEDURE D’IMMIGRATION ETUDIANTE

Comment obtenir son visa étudiant pour le Canada?

Partir au canada est toujours une option prisée des étudiants internationaux, mais comme souvent, les démarches administratives peuvent être complexes et pénibles. Une fois que vous avez été accepté dans votre université, vous devez encore obtenir un visa étudiant canadien. Mais pas de panique, on vous explique tout…

Les formalités pour étudier au Canada

Si vous décidez de partir étudier au Canada, vous devez commencer vos recherches longtemps à l’avance car cela ne s’improvise pas. Pour être autorisé à étudier sur le sol canadien, vous aurez besoin de différents documents afin d’obtenir une approbation :

Votre passeport (le passeport à lecture optique et/ou biométrique n’est pas obligatoire pour entrer au Canada).

Une Autorisation de Voyage Electronique (VAE). La demande se fait en ligne.

Un permis d’études pour les étudiants qui restent plus de six mois au Canada.

Un certificat d’acceptation au Québec pour ceux qui désire étudier au Québec.

Avant de faire une demande de permis d’études, vous devez d’abord être accepté dans une université canadienne. Pour obtenir votre permis d’études, on vous demandera la lettre d’acceptation de l’université, ainsi que la preuve que vous avez suffisamment de fonds pour vivre au Canada (frais de scolarité si vous ne partez pas dans le cadre d’un échange, frais de logement et de transport, etc.)

Quels sont les documents à fournir pour le permis d’études ?

Vous connaissez le principe : beaucoup de papiers à récupérer un peu partout et à fournir dans un dossier à envoyer pour récupérer le permis. Voici ce dont vous avez besoin :

Le formulaire de visa étudiant rempli en bonne et due forme

Photocopie du passeport

2 photos d’identité

La preuve des ressources financières (généralement, une attestation de la banque)

La lettre d’acceptation de l’université ou de l’école (original ou photocopie)

Les frais de dossier

Attention : si vous souhaitez étudier dans la province du Québec, vous aurez également besoin d’un Certificat d’Acceptation du Québec (CAQ). L’établissement le joint normalement à la lettre d’acceptation, mais pensez bien à l’inclure dans votre dossier !

LES FRAIS DE SCOLARITE AU CANADA

Les universités canadiennes sont-elles coûteuses ? Si l’on compare aux autres pays anglo-saxons, elles paraissent plutôt abordables, mais si l’on compare aux universités européennes, on peut commencer à grincer des dents. Si les frais dépendent de manière très importante de la province et de l’université en elle-même, vous aurez beaucoup de mal à trouver un cursus en-dessous de 12.000 dollars canadiens (environ 8.500 euros), avec un nombre important de cursus autour des 20.000 dollars canadiens (environ 14.000 euros), et même quelques cursus spécifiques qui dépassent le double.

Quel est le montant des frais de scolarité au Québec

Tous les étudiants étrangers payent entre 16 000 et 20 000 dollars.

Quel budget mensuel prévoir pour étudier au Québec ?

Le budget des études à l’étranger ne doit pas seulement se résumer aux frais de scolarité ! Vous allez devoir débourser une certaine somme pour vous loger, vous nourrir, vous assurer, etc. Le budget que nous vous proposons doit être évidemment adapté à votre propre cas :

Logement : prévoir entre 500-650 dollars canadiens pour une chambre en colocation. Les loyers seront nécessairement plus élevés si vous habitez au centre-ville de Montréal, Ottawa et Québec City.

Nourriture : faire ses courses au Québec ne revient pas plus cher qu’en Europe: comptez environ 150-200 $/mois. Notez bien qu’il est difficile de trouver les produits qu’on a l’habitude d’acheter dans nos différents pays.

Couverture sociale : les étudiants internationaux participent à la cotisation d’assurance maladie (à partir de 20 euros par mois).

Abonnement transport, téléphone, internet : comptez environ 150-200 dollars par mois pour ces dépenses indispensables sur place.

Dépenses personnelles (loisirs, sorties, etc.) : là encore, prévoyez large car à l’étranger vous voudrez forcément vous faire plaisir ! Prévoyez un budget minimum de 150 dollars par mois.

Au total, votre budget mensuel hors frais de scolarité au Québec s’élèvera en moyenne à 980-1230 dollars canadien par mois, l’équivalent de 700-880 euros mensuel. À cela, il faut ajouter les dépenses imprévues, mais aussi un budget voyage si vous comptez explorer le continent américain pendant vos études !

SE LOGER AU CANADA

Pour trouver un logement étudiant au Canada, vous disposez de plusieurs solutions. En général, les étudiants privilégient les chambres en résidence universitaire ou les colocations. D’autres options s’offrent à vous : la chambre chez l’habitant, le logement particulier ou encore les auberges de jeunesse.

La résidence universitaire au Canada

Au Canada, le système des logements en résidence universitaire est similaire à celui des Etats-Unis. À la base, les chambres en résidence sont destinées aux étudiants de première année en undergraduate, qui quittent pour la première fois le nid familial. Néanmoins, certaines chambres sont réservées aux étudiants qui participent à un programme d’échange universitaire, mais le nombre de places est limité.

Faites une demande assez rapidement, de préférence dès que vous avez la confirmation de votre admission, pour avoir plus de chance de bénéficier d’une chambre en cité universitaire. Pour cela, contactez le service des relations internationales de votre université pour connaitre la démarche à suivre, puis faites votre demande au moment de votre inscription dans votre future université canadienne.

La colocation au Canada

La plupart des étudiants internationaux au Canada privilégient la colocation. C’est un excellent compromis puisque cette solution vous de permet partager les frais avec des étudiants canadiens ou étrangers dans un logement spacieux. Au Canada, il n’est pas rare de trouver des grands appartements ou maisons qui possèdent jusqu’à 10 chambres… imaginez la taille du logement !

Le loyer d’une chambre en colocation dépend grandement du logement et de la ville où vous vous installez. Comptez entre 500 et 700 dollars canadiens par mois pour trouver un logement agréable. La durée du bail peut être de 4, 8 ou 12 mois. Utile donc, si vous souhaitez ne passer qu’un semestre sur place.

Il est toujours plus rassurant de trouver son logement depuis votre pays, néanmoins vous trouverez facilement une colocation sur place !

Le logement particulier au Canada

Si vous préférez vivre seul pour être tranquille, vous pouvez aussi vous tourner vers un logement étudiant classique. Le plus simple est de mener votre recherche sur les sites de petites annonces et organiser des visites sur place. Les prix varient du simple au double suivant l’endroit où vous désirez vous installer (de 450 à 1 000 dollars canadien par mois), alors prenez bien le temps de réfléchir à ce que vous voulez et, surtout, aux compromis que vous êtes prêt à faire !

Sur les annonces, ne vous étonnez pas de voir souvent un « Â½ » à côté du nombre de pièces du logement : il s’agit en fait de la salle de bain. Ainsi, un logement 2½ sera simplement un appartement comprenant 2 pièces principales (équivalent d’un T2).

Vous pourrez trouver des logements vides, meublés (tous les meubles sont fournis) ou semi-meublés (cuisinière et réfrigérateur fournis, et c’est tout !). De préférence, tournez-vous un logement « tout-inclus », dont le loyer comprend déjà les charges. Cela vaut également pour les logements en colocation !

La chambre chez l’habitant au Canada

Même si cette pratique tend à disparaitre, de nombreuses familles continuent à proposer une chambre au sein de leur maison avec les repas inclus aux étudiants étrangers. Prendre une chambre chez l’habitant vous permet d’avoir un logement économique et convivial à la fois ! Attention, il faut faire des recherches poussées pour trouver un logement à louer au mois… de plus en plus de particuliers privilégient de louer leur chambre à la nuitée ou à la semaine.

Les auberges de jeunesse

La solution de vivre en auberge de jeunesse n’est évidemment pas à envisager sur le long terme. En effet, les auberges de jeunesse sont très utiles si vous arrivez au Canada sans avoir de logement : vous payez une somme abordable par nuitée et vous rencontrez d’autres étudiants dans la même situation que vous… Qui sait, vous trouverez peut être vos futurs colocs !

Les auberges de jeunesse proposent en général des dortoirs de 4 à 12 lits, mixtes, ce qui explique le faible prix des chambres. Pour vous donner une idée, sachez que vous pourrez dormir à Montréal pour seulement 15 euros la nuit. La plupart du temps, les auberges de jeunesse disposent d’une connexion internet. Certaines incluent aussi le petit déjeuner, ce qui est plutôt pratique !

 POURQUOI CHOISIR LE CANADA ?

1- Diplômes reconnus partout dans le monde

Grâce aux normes académiques élevées du Canada et à ses rigoureux contrôles de qualité, vous obtiendrez une formation de haute qualité qui ouvrira les portes de votre avenir et dont vous bénéficierez tout au long de votre carrière. Une licence, un diplôme ou un certificat canadien est reconnu mondialement comme équivalent à ceux obtenus aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni.

 

2- Education abordable

La qualité de l’éducation et le niveau de vie au Canada sont parmi les plus élevés du monde, mais le coût de la vie et les frais de scolarité pour les étudiants internationaux y sont généralement plus bas que dans d’autres pays comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni. Ainsi, le Canada est souvent le choix préféré des étudiants internationaux pour fréquenter le collège (de niveau post-secondaire) ou l’université.

 

3- Enseignement des langues de renommée mondiale

Saviez-vous que le Canada est un pays bilingue et qu’il est considéré comme un leader mondial en formation linguistique? Puisque l’enseignement du français et de l’anglais comme première et seconde langue est une partie intégrante du système éducatif canadien, vous serez en mesure d’améliorer votre aisance et vos aptitudes dans l’une de ces deux langues au cours de vos études.

 

4- Société multiculturelle

Avec la quasi-totalité des pays du monde représentés au Canada, il est facile de trouver des aliments d’un peu partout de même que des activités de loisirs associées à des cultures spécifiques. Votre conseiller aux étudiants internationaux peut vous aider à entrer en contact avec un grand nombre de clubs et d’associations de différentes cultures pendant que vous êtes au Canada.

 

5- Des campus au mode de vie vibrant

Les campus des établissements d’études post-secondaires du Canada sont non seulement équipés des plus récentes technologies sophistiquées, mais comptent également d’innombrables infrastructures modernes. Des installations sportives de niveau olympique aux salles de concert en passant par des galeries d’art, le tout ouvert au public, les campus des établissements du Canada vous offrent d’importantes possibilités de formation et de loisirs. Vous aurez d’incroyables opportunités de rencontrer des individus partageant des idées semblables aux vôtres et d’acquérir une expérience précieuse au sein d’associations, de radio, de journaux et d’entreprises gérés par les étudiants.

 

6- Possibilité d’immigration

Saviez-vous que les étudiants internationaux avec des diplômes canadiens et de l’expérience de travail canadienne peuvent demander la résidence permanente sans avoir à quitter le Canada? Pour plus d’information sur les possibilités d’immigration une fois votre scolarité complétée, veuillez visiter le site Web de Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

 

7- Des collectivités saines et sécuritaires

Peut-être avez-vous côtoyé des Canadiens ou entendu parler de leur nature amicale et de leur ouverture, mais saviez-vous que les Nations Unies classent régulièrement le Canada comme l’un des meilleurs endroits du monde où vivre? En tant qu’étudiant international au Canada, vous jouirez des mêmes libertés qui protègent les Canadiens : le respect des droits de la personne, l’égalité et une société stable et pacifique.