Etudiez au Autriche : Toutes les informations pour étudier au Autriche

Pays : Autriche et Europe.

Située dans la partie orientale des Alpes, l’Autriche est un territoire essentiellement montagneux. D’une grande richesse culturelle, le pays propose un système d’enseignement varié et de grande qualité, particulièrement pour ses filières artistiques, mais aussi dans les domaines économiques et environnementaux. Sachez enfin que les étudiants étrangers doivent justifier d’un bon niveau de langue allemande pour poursuivre le cursus choisi.

Une maîtrise parfaite de l’allemand est nécessaire afin de pouvoir suivre les cours des différents cursus. Dans certains cas, l’établissement peut soumettre l’étudiant étranger à un examen de langue axé sur les compétences nécessaires dans le domaine d’études envisagées.

Cours de langue en université :

Trois universités proposent des cours de langues dans des disciplines spécifiques pour des étudiants étrangers (University preparation programme).

Pour plus d’informations, consultez le site www. oead.ac.at/_english/oead_about/  organisation/ vorstudien.

L’université autrichienne, notamment à Vienne, a une très forte tradition d’accueil des étudiants étrangers. Ces derniers optent davantage pour les filières artistiques.

L’enseignement supérieur en Autriche dépend en majeure partie de l’Etat. En parallèle du système universitaire proposant l’ensemble des filières d’étude classiques, on trouve les «Fachhochschulen». Ces établissements d’enseignement technique, créés en 1993, correspondent à leurs équivalents allemands. Ils offrent un enseignement plus consistant et plus encadré qu’à l’université, et ce, dans des filières comme l’économie, le tourisme, l’électronique ou l’informatique. Il existe également des écoles supérieures spécialisées «Akademien» qui dispensent un enseignement court (6 semestres) dans les filières à caractère social. Par ailleurs, les «cours post-baccalauréat» proposent des filières courtes techniques et industrielles qui sont une excellente alternative au système universitaire classique.

L’Autriche compte 18 universités publiques et 12 privées dans différentes disciplines qui comprennent pour la plupart plusieurs branches et diverses spécialités de doctorat. Le système universitaire est centré exclusivement sur les études longues sanctionnées par un «Magister», «Diplôme d’ingénieur» et «Doctorat»

Conditions et durée d’étude

La gestion des cursus universitaires est laissée en grande partie aux étudiants au même titre que les examens : les études doivent seulement comprendre un volume horaire déterminé, selon les formations. Pour l’obtention d’un diplôme universitaire de base, il faut ainsi compter entre 8 à 12 semestres, répartis en principe sur deux cycles. La plupart des étudiants suivent cependant des études plus longues (une fois et demie supérieures au minimum légal). L’obtention d’un diplôme de base donne ensuite accès aux études doctorales qui s’étalent sur 2 à 4 semestres.

Organisation des études

Les études de maîtrise (Diplomstudien) se composent de 2 cycles qui sont sanctionnés par un examen :

Le 1er cycle doit introduire aux disciplines spécifiques de la filière choisie, et assurer les acquis théoriques de base.

Le 2ème cycle doit permettre l’approfondissement et la spéciali- sation. L’examen terminal est le Magister ou le Diplom-Ingenieur.

A noter : Dans le cadre de l’harmonisation européenne de l’enseignement supérieur, l’enseignement autrichien adopte progressivement le système de transfert de crédits (ECTS) et met en place des diplômes de «Bachelor» (obtenu après 3 années d’études, étalé sur 6 à 8 semestres) et de «Master» (obtenu après 5 années d’études, étalé sur 2 à 4 semestres) et Doctorat (PhD 3 ans après master, soit 6 semestres au minimum).

Autres formations universitaires :

Kurzstudien : Ce type d’études courtes (4 à 8 semestres), proposées par certaines universités, ne confère pas de grade académique, mais une qualification professionnelle (Berufsbezeichnung).

Universitätslehrgänge : Elles offrent des cursus de 2 à 4 semestres dans des domaines très divers (économie, tourisme, construction…) et se terminent par un certificat attestant les qualifications acquises.

Formations post «graduate» : Elles sont offertes par les différentes universités, souvent dans le cadre de partenariat avec des universités étrangères qui établissent un programme de formation commun. Elles débouchent sur une qualification de «Master».

  • Fachhochschulen : Il en existe à présent 21 en Autriche qui proposent 265 filières. Elles offrent des cursus d’études scientifiques et professionnalisées de 8 semestres (dont 1 à 2 semestres de stage pratique) qui sont sanctionnés par un diplôme d’ingénieur : Diplom-Ingenieur (FH), avec spécification du champ professionnel ou par un Magister (FH). Elles peuvent aussi délivrer des «Bachelor» et des «Master».

Une poursuite d’études pour faire un doctorat à l’université est possible.

Autres possibilités d’études en dehors de l’université :

Les écoles professionnelles supérieures (Kollegs)

Deux ans de formation professionnelle dans des domaines très divers (exemples : construction, restauration et réhabilitation urbaine ; pédagogie appliquée aux jardins d’enfants ; tourisme et économie des loisirs…).

Les formations des services médico-techniques (Medizinisch- technischer Dienst)

Ces formations accessibles aux bacheliers (en général après réussite à des tests d’admission) sont organisées auprès des centres hospitaliers, dans des Akademien de diverses spécialités (ergothérapie, orthoptie, laboratoire d’analyses médicales…).

Calendrier universitaire :

Comme en Allemagne, il n’existe pas d’année universitaire mais des semestres. Une année académique est partagée en deux semestres : un semestre d’hiver (octobre- janvier) et un semestre d’été (mars – juin).

Les filières intéressantes en Autriche :

Si toutes les disciplines sont enseignées dans les universités autrichiennes, il est préférable de choisir des formations spécifiques au pays. Dotée d’une grande richesse culturelle, l’Autriche peut attirer pour ses filières artistiques réputées. Les écoles de musique et d’art, notamment le design, sont reconnues au niveau international comme celle du Mozarteum  de Salzburgou dans une autre université d’art (Kunstuniversitäten). Mais l’Autriche offre aussi des filières d’excellence dans le domaine économique (Wirtschaftsuniversität – Wien) ou dans le secteur de l’environnement (Montanuniversität Leoben).

 

PROCEDURE D’ADMISSION AU SEIN D’UNE ECOLE

Conditions d’admission pour les universités : Il faut posséder un diplôme équivalent au bac autrichien – la Matura (en l’occurrence le baccalauréat français), mais selon la filière envisagée et l’origine scolaire (type de bac), il peut y avoir nécessité de passer des épreuves d’admission complémentaires (Ergänzungsprüfungen ou Zusatzprüfungen). Dans les universités d’art par exemple, l’examen d’admission (Aufnahmeprüfung) est systématique, mais la possession du baccalauréat n’est pas toujours exigée.

Des examens d’admission préalables se déroulent également pour des établissements enseignant les des parcours particulièrement recherchés tels que l’architecture, l’économie, la biologie, la pharmacie, l’informatique, la psychologie ou la communication

  • Conditions d’admission pour les Fachhochschulen :

Il est nécessaire de posséder un diplôme de fin d’études secondaires mais l’entrée en Fachhochschule est soumise aussi à une sélection. Le candidat doit se renseigner auprès de chaque école en consultant le site suivant :

www.fachhochschulen.at   ou  auprès  de l’organisme suivant : Geschäftsstélle des Fachhochschulrates Liechtens -teinstraße

Mail : office@fhr.ac.at

Web: http://www.fhr.ac.at

  • L’inscription :

L’inscription préalable (six mois avant le début du semestre) est obligatoire, les examens se tiennent l’été avant le début du semestre hivernal. Enfin, il est conseillé de contacter directement la faculté visée, car les conditions d’examen sont variables.

De même, pour les étudiants étrangers, la preuve préalable d’un niveau d’allemand  B2/2 est obligatoire pour s’inscrire. Il est possible d’effectuer des cours et examens d’allemand auprès du ÖSD et du Goethe Institut*. Certains universités peuvent demander un niveau supérieur ou examinent le niveau au début des études. Il est encore une fois conseillé de se renseigner directement auprès de la faculté visée.

La demande doit être envoyée directement à l’établissement d’enseignement sélectionné. Pour les universités, la décision incombe au recteur, tandis que pour les filières des Fachhochschule, c’est la direction des études qui en a la charge. Le formulaire d’inscription doit être renvoyé au plus tard le 1er septembre pour une inscription au semestre d’hiver ou pour l’année entière et au plus tard le 1er février pour une inscription au semestre d’été. En plus de ce formulaire d’inscription, sont exigés les documents suivants (selon l‘université, la liste de document peut varier) :

– Passeport en cours de validité ;

– Un diplôme de fin d’études secondaires, le bulletin de classe terminale ou autre titre donnant droit aux études supérieures (la preuve des qualifications professionnelles appropriées pour l’entrée dans les Fachhochschulen).

– Justification de toutes les conditions requises dans le pays d’origine pour y poursuivre des études supérieures dans la branche choisie (par exemple des tests d’admission ou une moyenne de notes exigée).

–  Une attestation de départ avec un livret d’étudiant et une carte d’étudiant de tout autre établissement d’enseignement supérieur au sein duquel une formation a été commencée ou terminée.

–  Des connaissances suffisantes en langue allemande.

–  Une preuve de l’aptitude psychomotrice pour les candidats aux études d’éducation physique ou des sciences des sports.

Ces documents doivent être soit sous forme originale, soit certifiés conformes, et accompagnés d’une traduction légalisée en allemand. Tous ces documents doivent être authentifiés en bonne et due forme.

A noter : Certaines filières font l’objet de places limitées- la médecine, la psychologie, la pharmacie et la médecine vétérinaire entre autres – ainsi que les Fachhochschulen.

A retenir : Les dossiers de demande complets doivent être remis au département d’études de l’université sollicitée au plus tard le 1er septembre pour la rentrée d’hiver, et au plus tard le 1er février pour la rentrée d’été. Attention, les Fachhochschulen ont leurs propres délais.

 

PROCEDURE D’IMMIGRATION ETUDIANTE

La demande de visa ou de permis de séjour doit être effectuée avant l’arrivée en Autriche auprès de l’Ambassade d’Autriche de votre pays. Pour un séjour de moins de 6 mois, un visa suffit. Il doit être retiré auprès de l’Ambassade et ne peut pas être prolongé par la suite. Pour un séjour supérieur à 6 mois : les étudiants doivent demander un permis de séjour (residence permit for students) après avoir reçu leur certificat d’admission. Cette demande doit être faite auprès de l’Ambassade.

Elle doit être accompagnée :

– d’une copie du passeport ;

– d’un extrait d’acte de naissance ;

– d’un Extrait de casier judiciaire,

– d’une Preuve des ressources financières (prise en charge de la famille avec preuve de solvabilité attestations de revenus, de biens, attestations bancaires, ou attestation de ressources si l’étudiant à ses ressources propres);

– d’une Confirmation d’admission.

– d’une Attestation de logement en Autriche

Les documents doivent être traduits en allemand. Les procédures peuvent demander un délai de plusieurs mois. Les étudiants doivent donc s’y prendre très tôt.

 

COÛT DE LA VIE: Autriche

  • Budget :

Les frais de scolarité sont estimés à une moyenne variant entre 370 à 730 € par semestre. Le budget estimatif moyen pour un étudiant en Autriche se situe entre 700 à 1100 Euros par mois.

  • Bourses :

La plupart des universités dépendent de l’Etat fédéral autrichien : souvent les bourses sont octroyées par les autorités nationales ou des organismes privés : ces aides rentrent dans le cadre d’une nécessité sociale. Parmi elles, on trouve les allocations familiales dont peuvent bénéficier les étudiants de 27 ans maximum. Les étudiants étrangers peuvent aussi profiter d’une couverture médicale et de différentes réductions (transport, sorties…) au même titre que leurs homologues autrichiens.

  • Logement :

Il convient de s’en préoccuper 6 mois à 1 an à l’avance.

Site officiel du logement étudiant www.housing.oead.ac.at/

Site d’info sur le logement

www.wohnen.career.at/

Il est bien sûr possible de consulter les offres de location dans les journaux ou revues régionales. www.diepresse.at

www.kurier.at www. derstandard. at/

Pour le logement en cité universitaire, il faut s’informer auprès du service du logement étudiant du lieu d’études: http://oeh. ac.at/ oeh/ service/100143570701/ 102 76725008. Pour les étudiants étrangers, un logement en résidence universitaire est le meilleur moyen de rencontrer les étudiants des autres nationalités.

  • Les bons plans :

L’Autriche occupe une position centrale en Europe. L’étudiant peut profiter de son séjour pour faire de petites escapades à Prague, Budapest, Munich ou encore vers les grandes villes de l’Italie du nord. Le train est un des moyens de transport les plus pratiques pour se déplacer aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Située au cœur des Alpes, l’Autriche est un pays qui propose en plus de ses trésors culturels des kilomètres de pistes enneigées permettant la pratique de tous les sports d’hiver. En été, il faut programmer des promenades en montagne en VTT, à cheval ou encore tout simplement à pied. Climat et saison :

Les températures sont très fraîches en hiver ; il neige sur la majeure partie du territoire et le baromètre frise souvent les -10° C. En été, les températures sont très agréables et permettent de profiter au maximum des parcs des villes ou de la campagne environnante.